Last Updated:

Google parie sur la santé 

Dans le cadre du "Projet Nightingale", Google a secrètement recueilli de nombreuses informations personnelles sur la santé. Cette révélation suscite la polémique, car Google risque d'occuper une position dominante dans le secteur de la santé. Quelques points pour expliquer la stratégie de Google.

Les soins de santé de Google

En fait, Google a recueilli des données sur la santé de millions d'Américains dans 21 États. Cette collecte comprend des résultats de laboratoire, des diagnostics, des dates de naissance, etc. En outre, ni les médecins ni les patients n'ont apparemment été informés ! Ce projet semble légal et implique la société Ascension, un des principaux systèmes de santé à but non lucratif.

Google s'attaque clairement au marché de la santé 

L'objectif de Google est de prolonger sensiblement la durée de vie. C'est pourquoi une grande partie de la performance de Google repose sur les services de santé. 

Chasse au matériel en achetant Fitbit

Google a acheté Fitbit, le fabricant d'appareils de suivi de la santé, pour un montant de 2,1 milliards de dollars. Grâce à cette transaction, Google peut recueillir des informations privées sur la santé de ses utilisateurs. L'entreprise de moteurs de recherche pourrait traiter les informations sensibles des utilisateurs par le biais de l'appareil.

Le rapport de Dena Mendelsohn, spécialiste de la protection de la vie privée dans le domaine de la santé, fait état de ses inquiétudes quant à la gestion éthique des données :

Toutes les données que Fitbit a collectées au fil des ans et dont les utilisateurs pouvaient ou non avoir connaissance sont désormais transmises à Google.
Dena Mendelsohn

L'API de santé dans le cloud

Ce système est une nouvelle interface de programmation (API) développée par Google. Cette API a pour but d'agréger différentes données sur la santé par des personnels médicaux et de les analyser pour l'apprentissage automatique. Cette nouvelle interface relie les données aux fonctionnalités avancées de Google Cloud, y compris le traitement des données en continu. Ces données proviennent des laboratoires, de l'enregistrement médical et de l'imagerie.

Imagerie médicale

Google propose une approche hybride de l'intelligence artificielle (IA) pour l'apprentissage du traitement de l'imagerie médicale. La société de Google et ses scientifiques ont consacré beaucoup de temps et d'attention à la mise au point de modèles d'imagerie de l'IA pour les systèmes de soins de santé. Les scientifiques de Google étudient le rôle que joue le deep learning et en particulier l'apprentissage par transfert dans le développement d'algorithmes de classification des images.

Google a réellement parié sur la santé, mais sa prise de position est également controversée. L'entreprise n'est pas la seule à s'engager dans le secteur de la santé. Il faut aussi compter  Amazon et Apple. Pour une bonne raison : c'est une opportunité énorme avec plus de 7 milliards de dollars de dépenses de santé par an !

Source : http://blog.economie-numerique.net/2020/01/20/googles-bet-on-health/